Comment la curiethérapie se compare-t-elle avec les autres traitements ?

La curiethérapie LDR (implantation de graines) constitue l’un des trois traitements radicaux* qui existent pour des hommes courant un risque faible ou intermédiaire de cancer localisé de la prostate. Les autres traitements sont la chirurgie (prostatectomie radicale - ablation totale de la prostate) ou la radiothérapie par rayonnement externe.

La durée du séjour à l’hôpital après une curiethérapie LDR, qui n’est que d’une journée ou deux, est plus courte que celle requise par les autres traitements, qui nécessitent des visites et/ou des séjours répétés et un rétablissement plus long.

La curiethérapie s’associe à moins de complications que les autres traitements radicaux*. Les effects secondaires en sont moindres et les hommes peuvent reprendre leurs activités normales plus rapidement.

* Le terme « radical » décrit un traitement visant à enlever ou à tuer les cellules cancéreuses.

Le cancer localisé de la prostate peut se traiter de différentes façons. Vous examinerez avec votre médecin les différentes options dont le choix dépendra du stade de votre cancer, de votre âge, de l’apparition d’effects secondaires possibles, du risque d’un accroissement du cancer avec le temps et, bien sûr, de vos propres préférences. Vous allez probablement subir différents tests avant et après l’établissement d’un diagnostic. Ces tests viseront également à connaître la mesure dans laquelle votre traitement aura réussi. À l’arrivée des résultats de vos tests, plusieurs options vous seront normalement proposées. Si le mal se situe entre faible et modéré tout en restant localisé (c’est-à-dire, contenu à l’intérieur de la glande prostatique), on vous proposera l’une ou plusieurs des thérapies évoquées ci-dessous.

En février 2008 le gouvernement a publié, à l’intention des médecins et par l’intermédiaire du National Institute of Health and Clinical Excellence (NICE), des orientations sur les meilleurs moyens de traiter le cancer de la prostate(cf. NICE Guideline CG 58). Dans le cas de patients atteints d’un cancer localisé de la prostate (c’est-à-dire, ne débordant pas de la glande prostatique), le document présente 5 options.

Attente consciente : Le cancer de la prostate ne s’étend normalement qu’avec lenteur et, dans les premières phases, n’entraînera pas de problèmes, de sorte que votre médecin vous demandera probablement de guetter tout changement possible (tout en continuant de vous suivre).

Surveillance active : Aucun traitement ne vous est encore administré mais votre spécialiste vous suivra de près et en continu. Du moment où des indices de progression auront été observés, le spécialiste discutera avec vous de la possibité d’un traitement radical - prostactectomie, curiethérapie ou radiothérapie (voir ci-dessous).

Se le plan de la survie et de l’absence de cancer dans la durée, les traitements radicaux sont équivalents mais leurs effets peuvent différer pour ce qui est de la qualité de vie.

Prostatectomie radicale

De quoi s’agit-il ?

La prostatectomie radicale est une intervention chirurgicale pour retirer la glande prostatique tout entière. Il s’agit d’une opération complexe et majeure.

Quelle est la durée de la procédure entière ?

Normalement, le patient reste à l’hôpital entre 3 et 7 jours. Quand il rentre chez lui, il porte un cathéter (tube) destiné à acheminer ses urines. Il lui faudra peut-être s’absenter du travail pour une période de jusqu’à 6 semaines, et ne pas prendre le volant pendant 4 semaines.

Avantages :   

  • Une opération chirurgicale - exécutée normalement en une seule fois   
  • Le fait se savoir que la tumeur n’est plus là

Inconvénients :

  • Il s’agit d’une chirurgie majeure, nécessitant une hospitalisation pouvant durer une semaine.
  • Elle n’est pas bien tolérée par des hommes d’un certain âge ou dont l’état de santé général n’est pas bon.
  • Ses effets secondaires comprennent l’impuissance (incapacité à avoir une érection) chez un pourcentage élevé de patients, et incontinence (perte de contrôle urinaire) chez un petit nombre de patients

Radiothérapie par faisceau externe (EBRT)

De quoi s’agit-il ?
L’EBRT (External Beam Tradiotherapy) fait passer des faisceaux de radiation à travers le corps en les ciblant sur la prostate. Cette procédure est semblable à la radiographie.On l’utiliser pour traiter des lésions localisées et pour ralentir la progression de cancers ayant atteint un stade plus avancé.

Quelle est la durée de la procédure entière ?
Il s’agit d’un traitement ambulatoire administré 5 jours par semaine pendant 4 à 7 semaines.À chaque visite, le patient reçoit une petite fraction de la dose totale de radiation jusqu’à ce que le traitement prévu soit achevé.

Avantages :   

  • Le traitement est raisonnablement bien toléré chez des hommes âgés.
  • Il n’est pas nécessaire de passer la nuit à l’hôpital.
  • Par comparaison avec la prostatectomie radicale, le risque d’impuissance est moindre et les cas d’incontinence sont peu fréquents.

Inconvénients :

  • Pendant plusieurs semaines, il sera nécessaire d’effectuer plusieurs visites par semaine à l’hôpital. Cela peut sensiblement perturber votre routine de travail et de vie familiale.
  • Le risque d’impuissance est plus élevé.
  • Différents effets secondaires et complications peuvent se manifester en raison de dommages de radiation aux tissus (en particulier fatigue, miction fréquente et douloureuse, diarrhée, irritation et saignements rectaux).

Curiethérapie LDR

La curiethérapie LDR (implantation de graines) (décrite en détail dans d’autres sections de ce site), n’exige aucune chirurgie majeure.

De quoi s’agit-il ?
De petites graines radioactives, chacune de la taille d’un grain de riz, sont positionnées dans la glande prostatique à l’aide d’aiguilles très fines.Ces graines émettent de faibles niveaux de radiation pendant un an au maximum afin de tuer les cellules cancéreuses.

Quelle est la durée de la procédure entière ?
Une visite à l’hôpital pour planifier le traitement, et une autre visite pour insérer les graines. Cependant, il est de plus en plus fréquent que les deux procédures se fassent lors d’une seule visite, pouvant impliquer une nuit à l’hôpital.Pendant quelques jours, il faudra éviter tout activité vigoureuse, et ne rien soulever, mais par la suite votre vie pourra reprendre son cours normal.

Avantages :   

  • Les graines peuvent être positionnées dans toute la prostate de manière très précise.
  • Chaque graine n’agit que sur une petite zone, et la radiation émise touche à peine les organes voisins. Ces organes sont en premier lieu le rectum, situé juste derrière la prostate, et la vessie, située au-dessus de la prostate. Pour cette raison, il y aura moins de problèmes à passer les urines ou les selles qu’avec les autres traitements.
  • La récupération se fait rapidement et la plupart des patients sont en mesure de reprendre leur activité normale au bout de quelques jours.

Inconvénients :

  • Il sera probablement nécessaire de pratiquer deux anesthésies générales.
  • Des difficultés de miction pourraient se manifester pendant les premiers six mois environ.

La curiethérapie LDR est normalement administrée seule, mais dans certaines circonstances elle peut se combiner avec la radiothérapie externe (EBRT) ou faire suite à un traitement hormonal, parfois administré pour réduire la taille de la prostate.

Références

  • Buron C, Le Vu B, Jean-Cosset J-M et al. Brachytherapy versus Prostatectomy In Localized Prostate Cancer: Results of a French Multicenter Prospective Medico-Economic Study. Int. J. Radiation Oncology Biol. Phys. 2007, Vol. 67, No. 3, Pp. 812-822
  • Frank SJ, Pisters LL, Davis J et al. An Assessment of Quality of Life Following Radical Prostatectomy, High Dose External Beam Radiation Therapy and Brachytherapy Iodine Implantation as Monotherapies for Localized Prostate Cancer. J Urol 2007. Vol. 177, 2151-2156
  • Langley SEM, Laing R. Prostate brachytherapy has come of age: a review of the technique and results BJU International 2002;89:241-249

Rejoindre la conversation

Avez-vous reçu un diagnostic de cancer de la prostate ?

Nous apprécierions 5 minutes de votre temps pour répondre à notre questionnaire